Poèmes choisis - Swinburne Algernon Charles

Etat : Neuf

Swinburne Algernon Charles

171 pages

Plus de détails


20,00 € TTC

1

9782714311849

C’est à un scandale que Swinburne doit sa réputation : celui de la publication en 1866 de Poèmes et Ballades, dont les censeurs victoriens se plurent à exagérer, et partant, à dénoncer, le paganisme, les excès blasphématoires et les débordements érotico-pervers : “la critique se fâcha ”, remarqua Maupassant, “la critique anglaise, étroite, haineuse dans sa pudeur de vieille méthodiste qui veut des jupes à la nudité des images et des vers, comme on en pourrait vouloir aux jambes de bois des chaises”. À cet date, Swinburne était un poète déjà célèbre mais l’esprit et la lettre de Poèmes et Ballades devaient, jusqu’à la fin de sa carrière poétique et même au-delà, associer le nom de Swinburne au décadentisme esthétique et chatoyant en vogue dans la seconde moitié du dix-neuvième siècle.
La volupté, en tant que thème, occupe une place privilégiée chez Swinburne, en particulier, mais pas exclusivement, dans les premiers Poèmes et Ballades. Elle apparaît soit sous la forme d’un fantasme sado-masochiste, soit sous celle d’un désir étourdissant de fusion et d’anéantissement de l’être. Dans tous les cas, la mort règne. L’image de la femme par ailleurs n’échappe pas aux stéréotypes du décadentisme : elle est, avant tout, une créature fascinante et inquiétante.

  • Etat Neuf
  • Editeur Editions Corti
  • Auteur Swinburne Algernon Charles
  • Année 2017
- poésie -

Artistes